Si vous ne n'arrivez pas à lire cette newsletter, vous pouvez la consulter ici

logo

La St-Jean à l’Opéra de Lausanne – l’EVL fête les 80 ans de Michel Corboz le 14 novembre à 20h

 

Madame, Monsieur,

Comme chaque année, l’Ensemble Vocal Instrumental Lausanne organise et produit un concert. En 2014, cet événement «maison» prend une dimension spéciale, le fondateur de l’EVL, Michel Corboz, célébrant ses 80 printemps. L’occasion pour les choristes de rendre un hommage scénique à leur chef charismatique le temps d’un grand concert coproduit avec l’Opéra de Lausanne. Le public aura le bonheur d’entendre la Passion selon St-Jean de Johann Sebastian Bach, une œuvre fétiche pour Michel Corboz qui n’avait plus été donnée à Lausanne par l’EVL depuis de nombreuses années. Les fidèles de l’ensemble ont d’ailleurs d’ores et déjà répondu à l’appel, le concert affichant complet!

En attendant de voir et d’entendre l’Ensemble Vocal Lausanne et Michel Corboz le 14 novembre à 20h, retrouvez le chef sur les ondes de la 1ère dans Vertigo, sur Espace 2 dans l’émission Magma et dans l’émission télévisée La Puce à l’oreille sur la RTS la semaine du concert.

Vous trouverez dans ce qui suit quelques notes biographiques ainsi qu’une présentation de l’œuvre.

Vos prochains rendez-vous avec l’EVL figurent à la fin de cette newsletter.

Cordialement,

Alexandra Egli

Attachée de presse

Pour l’Ensemble Vocal Lausanne

 

Programme et notes d’intention 

 

OPÉRA DE LAUSANNE, VENDREDI 14 NOVEMBRE 2014, 20h

 

JOHANN SEBASTIAN BACH (1685-1750)

LA PASSION SELON SAINT JEAN BWV 245

 

Letizia Scherrer, soprano

Marie-Claude Chappuis, alto

Tilman Lichdi, ténor – Evangéliste, arias

Christian Immler, baryton – le Christ

Peter Harvey, baryton – Pilate, arias

Ensemble Vocal Instrumental Lausanne

Michel Corboz

 

Le concert bénéficie du soutien de la FONDATION LEENAARDS

 

Avant-propos

 

Octogénaire juvénile, chef charismatique, formateur et pédagogue, vous êtes, cher Michel Corboz, l’un de ces seigneurs de la musique qui inspirent un respect unanime. Permettez qu’à l’occasion de cet anniversaire marquant, les choristes de l’EVL, mais aussi celles et ceux qui œuvrent pour le bien-être et la pérennité de l’institution que vous avez fondée il y a plus de 50 ans, vous présentent leurs vœux les plus chers.

Votre force d’inspiration alliée à cette ardeur communicative qui vous est propre ont façonné votre ensemble. Elles l’ont amené, au gré d’œuvres d’un riche répertoire, à un niveau d’excellence reconnu loin à la ronde. L’EVL a sans doute évolué, mais il n’a pas fondamentalement changé. C’est toujours votre son, votre ligne, votre manière de vivre la musique qui en sont la marque.

Ce soir, vous nous comblez en revenant à l’une de vos amours de jeunesse: la Passion selon Saint Jean de Bach, œuvre de prédilection que l’on dirait façonnée pour vous. N’avez-vous pas déclaré vous y sentir comme à la maison? Cette fresque lyrique trouve un cadre idéal dans cette maison de l’opéra fraîchement rénovée. Quel cadeau et quelle reconnaissance pour votre public, fidèle entre tous, qui vous suit depuis de si longues années dans votre impressionnante carrière et se sent transporté à chacune de vos interprétations !

Tout à la joie de partager avec vous ces moments d’intense émotion et de vivre, en communion avec vous mais aussi avec chacune et chacun des choristes, instrumentistes et solistes qui vous entourent, une soirée d’exception, nous n’avons qu’un mot à la bouche : MERCI pour tant de bonheur renouvelé.

Dominique Creux, président de l’EVL

 

©Jean-Baptiste-Millo

©Jean-Baptiste-Millo

Né à Marsens dans le canton de Fribourg (Suisse), MICHEL CORBOZ doit beaucoup à son oncle André Corboz, qui lui enseigne à la fois le chant, le piano, l’harmonie, l’improvisation et l’accompagnement. Il se forme à l’Ecole Normale de Fribourg, puis auprès de Juliette Bise au Conservatoire; il complétera sa formation de chef auprès de Hans Haug à Lausanne et de Paul Van Kempen à Sienne. Il fonde en 1961 l’Ensemble Vocal de Lausanne (EVL). Les distinctions et l’accueil de la presse pour ses enregistrements du Vespro et de l’Orfeo de Monteverdi, en 1965 et 1966, marquent le début de sa carrière internationale. Depuis 1969, il est chef titulaire du Chœur Gulbenkian à Lisbonne, avec lequel il explore le répertoire symphonique. Ces deux formations sont étroitement liées à son parcours; c’est avec elles qu’il effectue la plupart de ses enregistrements (plus d’une centaine), maintes fois couronnés.

Il dirige le répertoire pour chœur, solistes et orchestre. Parmi ses enregistrements figurent les Passions et la Messe en si de Bach, la Messe en ut mineur et le Requiem de Mozart, Elias et Paulus de Mendelssohn, la Messe de Puccini, les Requiem de Brahms, Verdi, Fauré et Duruflé ou la Messe en mi bémol majeur de Schubert, sans oublier Frank Martin et Arthur Honegger. Michel Corboz enseigne également la direction chorale au Conservatoire de Genève de 1976 à 2004.

Michel Corboz reçoit le Prix de la Critique en Argentine (1995 et 1996). La République française l’honore du titre de Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres. Il est décoré de l’Ordre de l’Infant Don Henrique par le Président de la République portugaise en 1999. Le Prix de la Ville de Lausanne lui est décerné en 2003 et le Prix Leenaards en 2008 à Lausanne. Plusieurs livres documentent son parcours, parmi lesquels une série d’entretiens avec Antoine Bosshard parus en 2001 à la Bibliothèque des Arts et Au nom de la voix, Ensemble Vocal de Lausanne 1961-2011 aux Editions Favre en 2011.

 

Fondé en 1961 par Michel Corboz, l’ENSEMBLE VOCAL LAUSANNE est composé d’un noyau de professionnels auquel viennent s’adjoindre, selon les œuvres, des choristes de haut niveau et des jeunes chanteurs en formation. Il aborde un large répertoire couvrant l’histoire de la musique des débuts du baroque au XXème siècle. Sa direction artistique, assurée à la suite de Michel Corboz durant deux ans par Guillaume Tourniaire, est actuellement en phase de restructuration. Elle devrait être confiée, d’ici quelques mois, à Daniel Reuss, secondé par Nicolas Farine.

Régulièrement invité à l’étranger, l’EVL est accueilli par un public enthousiaste. Il se produit à la Folle Journée dans les Pays de la Loire, Nantes, Bilbao et Tokyo, ainsi que dans de nombreux festivals ou Saisons de concerts en Suisse et à l’étranger. Invité par l’Orchestre de la Suisse Romande et l’Orchestre de Chambre de Lausanne, il collabore également avec le Sinfonietta de Lausanne, le Quatuor Sine Nomine, Les Cornets Noirs ou le Sinfonia Varsovia. L’EVL travaille avec son propre orchestre, l’Ensemble Instrumental Lausanne ; constitué selon les nécessités des œuvres, il joue sur instruments anciens ou modernes.

Son abondante discographie (Erato, Cascavelle, Aria Music, Avex et Mirare) lui confère une réputation mondiale. Une trentaine d’enregistrements sont primés, dont le Requiem de Mozart (Choc du Monde de la Musique 1999), le Requiem de Fauré (Choc de l’année 2007 du Monde de la Musique) ou le Requiem de Gounod (Choc Classica 2011). Son prochain opus, Schola Aeterna (Franck, Berthier, Ropartz, Alain, Ladmirault), sortira en mars 2015.

L’EVL bénéficie du soutien de l’Etat de Vaud, de la Ville de Lausanne, de la Loterie Romande, de la Fondation Leenaards, de la Fondation Marcel Regamey, de la Fondation Fern Moffat et de la Fondation Sandoz. www.evl.ch

 

Native des Grisons, Laetizia Scherrer est couronnée de plusieurs Prix, dont celui de la Fondation Eliette von Karajan en 2003.

Interprète exceptionnelle du répertoire d’oratorio baroque et classique, sans oublier l’opéra et le récital, elle chante sur de prestigieuses scènes sous la direction de Wolfgang Sawallisch, Sir Roger Norrington, Marcus Creed, Frieder Bernius, Daniel Reuss, Christoph Spering, Michel Corboz, Philippe Herreweghe, Helmuth Rilling ou Hans-Christoph Rademann, avec le Stuttgart Radio Symphony Orchestra, le Swedish Radio Symphony Orchestra, le Netherlands Radio Philharmonic Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra of Flanders, l’Orchestre des Champs Elysées, l’International Bach Academy, le Dresdner Kreuzchor, le RIAS Kammerchor, l’OCL ou l’EVL.

CD: Brahms, Duets (Ferenc Bognar, piano) / Mendelssohn, Athalia (Rilling), Elias (Bernius) / Schubert, Der Graf von Gleichen (Eberle) / …

 

Formée au Mozarteum de Salzburg, Marie-Claude Chappuis chante sur les prestigieuses scènes d’Europe sous la direction de Riccardo Muti, Giovanni Antonini, Michel Corboz, René Jacobs, Riccardo Chailly, Sir Roger Norrington ou Nikolaus Harnoncourt, en interprétant le répertoire baroque, classique et romantique, ainsi que le Lied et la mélodie française. A l’opéra, elle compte plus de trente rôles à son répertoire dont Sesto, Idamante, Dorabella, Carmen, Charlotte, Ottavia, Hänsel ou Prinz Orlowsky.

Elle collabore avec Il Giardino Armonico, l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian, le Chœur Saint Thomas de Leipzig, l’EVL ou le Quatuor Sine Nomine.

CD : Bach, Passion selon Saint Matthieu (Chailly) / Caplet, Miroir de Jésus (Fasel) / Mozart, Idomeneo (Harnoncourt), La Clemenza di Tito (Jacobs) / Telemann, Brockes-Passion (Jacobs) / … www.chappuis-mezzo.ch

 

Tilman Lichdi, interprète majeur de Bach et du Lied, suscite un grand enthousiasme, tout particulièrement comme Evangéliste.

Il donne des concerts sous la direction de Ton Koopman, Thomas Hengelbrock, Hans-Christoph Rademann, Peter Dijkstra, Frieder Bernius, Hervé Niquet, Hartmut Haenchen, Kent Nagano, Michail Pletnev ou Michel Corboz. Il se produit à la scène et en concert avec le Chicago Symphony Orchestra, le New York Philharmonic Orchestra, le San Francisco Symphony Orchestra, le Melbourne Symphony, l’Orchestre Philharmonique de Munich, l’Orchestre de la Résidence de La Haye, l’Orchestre de Chambre de Cologne, l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian, le Chœur du WDR, le Chœur Balthasar-Neumann, le RIAS, Concerto Köln ou l’Orchestre de la Tonhalle Zurich.

CD : Buxtehude, Opera Omnia VXII (Koopman) / Danzis, Bergeist (Bernius) / Mozart, Messe en ut mineur (Dijkstra) / … www.tilmanlichdi.com

 

Alto solo au Tölzer Knabenchor, Christian Immler se forme à la Guildhall London et remporte en 2001 le Concours Nadia et Lili Boulanger à Paris.

Sans oublier l’opéra et le récital, Bach est au cœur de son répertoire d’oratorio. Il chante sous la direction de Marc Minkowski, Philippe Herreweghe, Michel Corboz, Leonardo García Alarcón, Nikolaus Harnoncourt, Masaaki Suzuki ou William Christie, et collabore avec Les Musiciens du Louvre, l’Ensemble Pygmalion, le Bach Collegium Japan, l’Akademie für alte Musik Berlin, l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian, l’EVL ou Les Arts Florissants, ainsi qu’avec le pianiste Helmut Deutsch. Il est professeur de chant au Conservatoire de Lausanne/Fribourg.

CD: Bach, Drama Kantaten (García Alarcón) / Bach, Messe en si mineur (Minkovski, Corboz) / Bach, Messen (Pichon) / Gounod, Requiem (Corboz) / Schubert, Sakuntala (Bernius) / … www.christianimmler.com

 

Formé au Magdalen College Oxford et à la Guildhall London, Peter Harvey est particulièrement reconnu pour ses interprétations du répertoire baroque. Sa très riche discographie comprend de nombreuses oeuvres de Bach.

Outre sa collaboration régulière avec Sir John Eliot Gardiner, il chante sous la direction d’Iván Fischer, Bernard Haitink, Paul McCreesh, Sir Colin Davies, Sir Roger Norrington ou Michel Corboz. Il se produit avec le Royal Concertgebouw Orchestra, les Gabrieli Consort and Players, The Orchestra of the Age of Enlightenment, The Academy of Ancient Music, The Netherlands Bach Society, la Bach-Akademie Stuttgart, le Bach Collegium Japan, le Boston Symphony, le BBC Symphony ou l’EVL. Il fonde et dirige le Magdalena Consort.

CD: Bach, Cantates (Gardiner) / Bach, Passions selon Saint Matthieu et Saint Jean (Corboz) / Fauré, Requiem (Corboz) / Schubert, Winterreise (Gary Cooper, piano) / … www.peterharvey.com

 

Au centre de tout oratorio ayant la Passion pour objet, on trouve le récit de l’Evangile, qui se déroule à deux niveaux: celui du narrateur (l’Evangéliste) et celui des personnages agissant et parlant en leur nom propre (Jésus, l’apôtre Pierre, Pilate, etc.), incarnés par des solistes. A ces personnages s’ajoutent les différents groupes (la foule, incarnée par un chœur, les grands prêtres, etc.).

Le texte, inspiré de l’évangile de Jean, est présenté et non représenté (il ne s’agit pas d’un opéra), mais le récit évangélique, par la mise en musique qui est faite, est bien plus qu’une simple récitation.

Son Evangéliste est un conteur, un intermédiaire, dont l’interprétation expressive crée une proximité avec les événements qu’il relate. Cette idée fondamentale d’action et de drame humain aboutit à ce que les récitatifs et les chœurs font, tout naturellement, passer le message dans un esprit voisin du spectacle. La structure même de l’ensemble fait du récit de la Passion une sorte d’œuvre théâtrale. Pour Bach, il s’agit de mettre l’accent sur la mort du Dieu chrétien, qui, selon le texte, avait d’abord choisi de s’incarner. Bach croit fermement que la parole de Dieu est devenue un être humain, et donc un être mortel. Ce qui est donné ici, c’est le récit de cette mort .Tout autant qu’une œuvre tendant vers le théâtre, la mise en musique du texte en fait également un discours reprenant tous les éléments d’une rhétorique baroque issue de l’Antiquité gréco-romaine. Il s’agit ainsi d’une forme de parole humaine dont Bach considère qu’elle procède aussi, d’un bout à l’autre de l’œuvre, de la parole divine.

La Passion selon saint Jean est une interprétation poétique, musicale et religieuse de cet épisode fondamental des Evangiles. Elle est tout aussi évocatrice et bouleversante que les Stabat Mater de Pergolesi ou de Vivaldi. En revanche, il est évident que c’est un lyrisme éloigné des opéras profanes. Qu’entend-t-on exactement par lyrisme ? Si on se tient à la définition la plus simple : l’art de mettre des paroles en musique, on doit reconnaître Bach comme un maître lyrique.

14.11.2014 Opéra de Lausanne
23-25.01.2015 Pays de la Loire, La Folle Journée en région
28.01-01.02.2015 Nantes, La Folle Journée
27.03.2015 Lausanne, saison du Sinfonietta de Lausanne
28.03.2015 Yverdon-les-Bains, Eglise St-Pierre
29.03.2015 Gland, Les concerts de Gland
10.05.2015 Mézières, Théâtre du Jorat
03-05.05.2015 Tokyo, La Folle Journée au Japon
23.05.2015 Rougemont, Festival La Folia
06.06.2015 Versailles
Vous recevez cet e-mail car vous êtes inscrit à la newsletter EVL. Pour vous désinscrire, cliquez ici.