Ensemble Vocal Lausanne

12.08.2018

Festival Menuhin. Direction Daniel Reuss

Festival Menuhin, Eglise de Saanen, 18h

Brahms 
– Zigeunerlieder op. 103 et
– Fest- und Gedenksprüche op. 109
– Ein Deutsches Requiem op. 65 (version pour soli, chœur et piano quatre mains)

Ensemble Vocal de Lausanne
Rachel Harnisch, soprano
Thomas E. Bauer, baryton
Céline Latour Monnier, Pierre-Fabien Roubaty, Simon Savoy, piano
Direction Daniel Reuss

Renseignements https://www.gstaadmenuhinfestival.ch/fr/location-and-programme/concerts-2018/concert-choral-12-08-18

Le «Requiem allemand» de Brahms tient une place centrale dans le cœur de beaucoup d’Allemands, car il parle la langue des racines. À mille lieues de la messe des morts du culte catholique (à qui Brahms n’emprunte que le titre), il puise son énergie dans la terre humble et confiante des disciples de Luther – ces Allemands du Nord qui, au lieu d’adresser des prières pour les défunts, préfèrent consoler les vivants dans la peine. On dit que Brahms aurait volontiers troqué le mot «allemand» pour celui d’«humain» – histoire peut-être de mieux affirmer sa différence. «Un Requiem humain»: voilà qui l’aurait définitivement classé dans la catégorie des chefs-d’œuvre… inclassables! Il est proposé ici dans une version plus intimiste avec deux pianos par l’Ensemble Vocal de Lausanne, l’un des meilleurs chœurs suisses, fondé il y a plus d’un demi-siècle par Michel Corboz et conduit depuis 2015 par Daniel Reuss. Pour ouvrir la soirée: deux pages écrites par Brahms sur les bords du lac de Thoune, au cours des étés 1887 et 1888.

08-12-18-fr_3-1920