Ensemble Vocal Lausanne

maison

11.12.2016

Lausanne, saison du Sinfonietta de Lausanne

Saison 2016/17 du Sinfonietta de Lausanne, Concert 2

Salle Paderewski, 17h

Johannes Brahms (1833-1897), O Heiland, reiss die Himmel auf

Aaron Jay Kernis (1960), Musica celestis

Benjamin Britten (1913-1976), A Hymn to the Virgin

Arvo Pärt (1935), Cantus in Memory of Benjamin Britten

Johann Sebastian Bach (1685-1750), Cantate n°140

Ensemble Vocal de Lausanne
Emma Rieger, soprano
Tristan Blanchet, ténor
Fabrice Hayoz, baryton
Direction Alexander Mayer

Renseignements http://www.sinfonietta.ch/

1976. Un maître s’éteint, un autre renaît à lui-même. Il faut souvent tourner la page, prendre du recul pour mesurer l’importance des choses et des gens. Arvo Pärt en fait la vibrante expérience alors que l’on porte Benjamin Britten en terre. Il sort de huit années de pause créative, durant lesquelles il s’est plongé dans le chant grégorien et les polyphonies de l’Ecole de Notre-Dame. C’est alors qu’il prend conscience de l’importance du legs du chantre britannique, de «la rare pureté de sa musique». À l’Hymn to the Virgin répond ici un Cantus in Memory of Benjamin Britten qui résonne comme un bouleversant témoignage de gratitude. Temps du souvenir et temps de la renaissance, qui résonne avec force en cette période de l’Avent. Les journées diminuent, les esprits se rapprochent: prélude aux grandes retrouvailles de la Noël. C’est le retour sur soi et sur les siens, sur la famille au sens large, affinités électives à l’image de celles qui unissent le Sinfonietta et l’EVL. Pour cette rencontre, des pages plus «traditionnelles» ont été choisies pour encadrer ce dialogue entre Pärt et Britten, arbitré par la Musica celestis d’Aaron Jay Kernis, nouvelle coqueluche de la création américaine.

 

VD_Ref500_FR_Logo_CMYK_Nouveau

Alexander-Mayer_02
Sinfonietta-3
VD_Ref500_FR_Logo_CMYK_Nouveau
1 2 3